Actualité

 

News

     

Rapport du "side event" de la COP24

 

Report of the COP24 side event

NDC-2018-12-789px.jpg

Les initiatives de soutien à petite échelle sont la porte d’entrée à d’autres sources de soutien

 

Small-scale support initiatives
are the gateway to other sources of support

La mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN ou NDC en anglais) nécessite des ressources financières et techniques considérables ainsi qu’un renforcement intensifié des capacités. L’initiative fédérale belge de soutien aux CDN apporte à petite échelle du soutien à des actions concrètes et spécifiques dans les domaines de la transparence, de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques dans les domaines de l’atténuation et de l’adaptation. Les projets soutenus sont sélectionnés sur la base des idées de projets soumis par les pays éligibles, dans le cadre d’un appel à projets annuel.   The implementation of Nationally Determined Contributions (NDC) requires considerable financial and technical resources as well as enhanced capacity building. The Belgian federal NDC support initiative provides small scale support to concrete and specific actions in the fields of transparency and policy development and implementation, in the fields of mitigation and adaptation. Supported projects are selected on the basis of project ideas submitted by eligible countries under a yearly call for proposals.
     
SideEventCOP24_RBradley.pngDurant le « side event », intitulé « Faire progresser la mise en œuvre des CDN. Que peut apporter une initiative de soutien à petite échelle ? » et animé par Robert Bradley du NDC Partnership, les participants ont identifié des moyens pour que des initiatives de soutien à petite échelle puissent avoir un réel impact.   SideEventCOP24_RBradley.pngIn the side-event “Advancing NDC implementation – what can a small-scale support initiative contribute?”, moderated by Robert Bradley of the NDC Partnership, participants identified ways for small scale support initiatives to have impact.
     
SideEventCOP24_MCMarghem.pngDans son allocution de bienvenue, la ministre fédérale belge de l’Environnement, Marie Christine Marghem, a souligné que l’initiative belge de soutien aux CDN est une initiative d’apprentissage qui veut améliorer son approche à partir des enseignements passés, afin de répondre au mieux aux besoins des pays concernés.   SideEventCOP24_MCMarghem.pngIn her welcome remarks the Belgian federal Minister for the Environment Marie Christine Marghem, stressed that the Belgian NDC support initiative is a learning initiative that wants to improve its approach, based on lessons learned, so as to respond best to the needs of countries.
     
SideEventCOP24_PGrobben.pngPatricia Grobben du Gouvernement fédéral belge a présenté les enseignements tirés des deux derniers appels à projets. Les projets qui ont une portée claire et bien définie sont ceux qui ont le plus de chance d’être sélectionnés et de recevoir une aide. Les conditions pour une bonne réalisation de l’impact sont : une bonne coordination par les porteurs de projets locaux (y compris avec d’autres projets en cours), l’inclusion d’une phase d’accompagnement dans la conception du projet, la mobilisation de moyens locaux et la capitalisation des résultats des projets précédents ou la mise en oeuvre dans d’autres projets des recommandations qui ressortent du projet en cours.   SideEventCOP24_PGrobben.pngPatricia Grobben of the Belgian federal government outlined the lessons learned over the past two calls for proposals. Projects with a clear and well defined scope stand the highest chance of being selected for receiving support. Conditions for realizing impact include a good coordination by the local project owners, including with other on-going projects, the inclusion of a coaching phase in the project design, the mobilization of local means and building on results of previous projects or taking forward recommendations from the project in other projects.
     
SlideEventCOP24_assemb1.png
Herman Hakuzimana (Rwanda), le docteur Tiangoua Kone (Côte d’Ivoire) et Timothée Kagonbe (Cameroun) ont présenté les résultats de leurs projets respectifs, les enseignements tirés et la voie qu’ils suivront. Le professeur Seka, ministre de l’Environnement et du Développement durable de la Côte d’Ivoire a souligné que tous les pays doivent honorer les engagements pris dans les CDN et que le soutien apporté doit être efficace. Selon lui, les initiatives de petite taille ont le mérite de se focaliser sur une échelle réduite ce qui accroît leurs chances de réussite. Additionner de petits changements peut conduire à une transformation profonde de l’économie des pays en développement. Il souligne toutefois que donner une suite à ce soutien est important afin de valoriser les acquis du projet.
  SlideEventCOP24_assemb1.png
Herman Hakuzimana (Rwanda), Dr. Tiangoua Kone (Ivory Coast) and Timothée Kagonbe (Cameroon) presented the outcomes of their respective projects, the lessons learnt and the way forward. Professor SEKA, Ivorian Minister for Environment and Sustainable Development highlighted that all countries need to honor the engagements included in the NDCs and that support provided must be effective. In his view, the value of small scale support projects lies in the fact that their focus on a smaller scale enhances the chances of success. Small changes, if put together, can lead to a profound transformation of the economies of developing countries. He stressed however that it is important that there is follow-up to the support received in order to upscale the results of the project.
     
SideEventCOP24_TManjate.pngTelma Manjate (Mozambique) a présenté les facteurs clés de succès qui ont permis à un petit projet dans le secteur de la gestion des déchets d’obtenir un financement « climat » supplémentaire. Il s’agit de 1/ la mise en place d’un groupe de travail pour le secteur des déchets, composé de représentants de toutes les parties prenantes (public, privé, société civile et bailleurs), et qui a pour mission spécifique de préparer des idées de projets et des propositions pour le financement « climat », 2/ l’adoption du règlement-cadre sur la responsabilité élargie des producteurs qui a conduit à l’introduction d’une taxe environnementale sur les emballages, dont les recettes seront utilisées pour développer et construire des infrastructures de traitement des déchets 3/ un nombre de projets dont la phase préparatoire, qui comprend les études de faisabilité et les évaluations d'impacts environnementaux, est achevée.   SideEventCOP24_TManjate.pngTelma Manjate (Mozambique) presented the key factors of success that allowed a small scale project in the waste management sector to attract additional climate finance. These are 1/ the establishment of a sector working group for the waste sector consisting of representatives of all stakeholders (public, private, civil society and donors) with the specific task to prepare project concepts and proposals for climate finance, 2/ the adoption of the regulation on Extended Producer Responsibility that led to the introduction of an environmental tax on packaging material of which the proceeds will be used to develop and construct waste treatment infrastructure and 3/ the readiness of a project pipeline for which the preparatory work, such as feasibility studies, environmental impact assessments, etc. has been finalised.
     
SlideEventCOP24_assemb2.pngAisha Mahamadou a souligné que le Niger est en train de mettre en place son plan d’action pour la mise en œuvre de sa CDN et que les initiatives de soutien devraient s’inscrire dans ce plan d’action. Nedal Katbehbader (Palestine) a fait remarquer que des projets à petite échelle ouvrent de nouvelles portes. Herman Hakuzimana (Rwanda) a convenu que les actions des CDN doivent être décomposées en activités plus petites et que, financées et réunies, elles contribuent à la mise en œuvre des CDN. Telma Manjate a partagé l’expérience du Mozambique concernant les activités entreprises dans le cadre du NDC Partnership.    SlideEventCOP24_assemb2.pngAisha Mahamadou stressed that Niger is putting in place its action plan for implementing the NDC and that support initiatives should be aligned with this action plan. Nedal Katbehbader from Palestine mentioned that small scale projects provide a key to open doors. Herman Hakuzimana agreed that NDC actions need to be disaggregated into smaller activities and that if are funded and combined together, they lead to the implementation of the NDC. Telma Manjate shared Mozambique’s experience with the activities undertaken in the context of the NDC partnership.