/ Pro News / /

Ouverture des inscriptions pour « Momentum for Change 2016 »

Le Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques vient d'annoncer l'ouverture des candidatures pour le prestigieux prix « Momentum for change 2016 », qui sera remis lors de la COP22 de Marrakech, au mois de novembre prochain.

Cette initiative vise à mettre en lumière la masse énorme d'activités en cours dans le monde entier qui contribuent à assurer la transition de notre planète vers un futur bas-carbone et hautement résilient. Pour ce faire, le Secrétariat sélectionne chaque année un petit nombre de projets innovants, évolutifs et reproductibles (appelés "activités phare") et leur apporte son soutien en communiquant largement autour de ces initiatives dans divers médias, en facilitant leurs contacts avec les décideurs politiques et leur donnant accès à des opportunités de renforcement des capacités en terme de marketing et de communication.

Toute organisation, communauté, ville, entreprise ou gouvernement mettant en œuvre des actions concrètes en matière de changement climatique peut postuler à cette initiative, au plus tard le 25 avril 2016, afin de voir son projet reconnu au niveau international.

Trois thèmes principaux ont été choisis cette année :

  • Women for results : a pour objectif de reconnaître le rôle de leadership et la participation très importante des femmes dans la lutte contre le changement climatique/
  • Financing for climate-friendly investment :  récompensera les innovations financières et les mécanismes de financements qui permettent de débloquer du financement pour des projets de renforcement des capacités et de lutte contre les changements climatiques.
  • ICT solutions : vise à reconnaître les solutions ICT dans tous les secteurs de la société qui aident à réduire la consommation d'énergie, les émissions de gaz à effet de serre et renforcent la résilience aux effets du changement climatique.

 

Un laureate belge en 2015

A titre d’exemple, en 2015, la Belgique avait été indirectement récompensée pour ses efforts lorsque les co-bénéfices positifs de l’un des projets de son programme d’achat fédéral de crédits carbones avait été récompensé. Ce projet mené par l’entreprise salvadorienne LaGeo (qui a jusqu’à présent fourni environ 190.000 crédits carbones au programme d’achat fédéral) tire en effet profit de résidus issus de la production d’énergie géothermique (généralement gaspillés) pour créer de l’emploi durable pour une quarantaine de femmes issues de communautés locales.

 

LaGeo-rencontre-Cop21-300px.jpg

LaGeo-emploi-300px.jpg

Rencontre entre le chef de la délégation belge et les représentants de LaGeo lors de la COP21 à Paris,
et illustration d'emplois durables créés localement par le projet.

 

Plus d’informations :