/ News / /

2015 était l’année la plus chaude jamais enregistrée !

WMOLogoFR.gifL'Organisation météorologique mondiale (OMM) a confirmé que 2015 a effectivement été l'année la plus chaude jamais enregistrée à l'échelle mondiale et qu'elle a largement dépassé tous les records précédents avec une température se situant 0,76°C au-dessus de la moyenne pour la période 1961-1990. Pour la première fois en 2015, les températures ont dépassé d'environ 1°C celles de l'ère préindustrielle.

Sur les 16 années les plus chaudes jamais enregistrées, 15 se situent dans notre siècle, 2015 étant encore une fois significativement plus chaude que l'année 2014, qui détenait le record jusque-là. Autre élément confirmant l'évolution à long terme des températures: la période 2011-2015 fut la période de cinq ans la plus chaude jamais enregistrée.

Les températures record que l'on a enregistrées en 2015 à la surface du continent et de l'océan furent associées à de nombreux phénomènes météorologiques extrêmes comme des canicules, des inondations et des périodes de forte sécheresse.

Selon Petteri Taalas, Secrétaire général de l'OMM, l'intensité d'El Niño (fort réchauffement de masses d'eau marine normalement froides le long de l'Équateur, qui influe sur la météo dans de grandes parties de la planète) et le réchauffement dû aux émissions de gaz à effet de serre en 2015 ont, ensemble, eu un effet dramatique sur le système climatique. À la différence qu'El Niño est un phénomène temporaire, alors que l'impact du réchauffement induit par l'homme se fera sentir pendant plusieurs décennies.

world-temperatures-anomaly-2015.gif Anomalies de la température en 2015 à la surface du globe, par rapport à la normale de la période 1961-1990. 
(Source: Centre Hadley du Met Office)

 

Et en Belgique ?

Et pour la Belgique, 2015 sera, selon l’IRM, la cinquième année la plus chaude depuis le début des mesures en 1833 à Uccle, avec une température annuelle moyenne de 11,26 °C. Le mois d’avril en particulier s’est avéré très sec, alors que les mois de novembre et décembre ont enregistré des températures anormalement hautes. L’année 2014, avec une moyenne de 11,93 °C, détient toujours le record absolu.

Ce qui est particulièrement frappant, c’est que, depuis 1999, presque toutes les années – à l’exception de 2010, 2012 et 2013 – figurent dans le ‘top 20’ des années les plus chaudes enregistrées à Uccle depuis le début des mesures (détail frappant : l’année 2012 suit à la 21ème place avec 10,59 °C) ! Plus de chiffres intéressants sur la page “observations en Belgique”.