/ News / /

Le Cluster francophone : une approche de coopération innovante ?

Expériences et bénéfices des activités de renforcement de capacité du Cluster francophone au sein du Partenariat International sur l’Atténuation et le MRV

 cluster-francophone-COP21.jpg

 

Le Cluster francophone a organisé un side-event, le 30 novembre 2015, lors de la COP 21, destiné à présenter les activités passées du Cluster et à initier une réflexion sur ses activités futures en prenant en compte les nouvelles exigences de l’Accord de Paris.

Les participants ont marqué un intérêt pour les activités du Cluster et ont proposé des pistes de réflexion telles que la création d’un réseau continu de partage d’expérience, la création de ‘sous-groupes’ thématiques, etc. La réflexion se prolongera au sein du Cluster dans le but de définir l’orientation des activités sur base de l’Accord de Paris, ainsi qu’un agenda pour l’année 2016.

 

Qu’est-ce que le Cluster francophone ?

La Belgique est partenaire du « International Partnership on Mitigation and MRV », créé en 2010 par l’Allemagne, l’Afrique du Sud et la Corée du Sud. Ce Partenariat a pour but principal de promouvoir les échanges entre pays en développement et pays développés sur des activités concrètes d’atténuation et de MRV (« Measurement, Reporting and Verification »). Les activités du Partenariat sont structurées en groupes régionaux, le Cluster francophone en étant l’un d’eux.

Le Cluster francophone a été établi sur base d’une demande des pays francophones pour améliorer l’accès à l’information et les échanges en français. Les activités du Cluster se sont concentrées sur l’échange d'information, d’expertise et de bonnes pratiques, entre autres concernant les inventaires d’émissions de GES, le développement et la formulation de NAMA, le MRV et la formulation des contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN).

Le Belgique, la France, l’Allemagne et la Suisse facilitent les activités du Cluster, qui inclut le Togo, la Tunisie, le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bénin, le Mali, le Tchad, la Mauritanie, la République Démocratique du Congo, les Comores, Djibouti, l’Algérie, le Burkina Faso, le Congo Brazzaville, le Cameroun, le Gabon, Guinée-Bissau, le Burundi, le Madagascar, le Niger, la République Centrafricaine, la Guinée, et le Rwanda.