/ News / /

Les Européens se prononcent en faveur de la lutte contre les changements climatiques pour favoriser une reprise économique génératrice d'emplois

D'après un sondage Eurobaromètre sur les changements climatiques publié le 3 mars 2014, quatre citoyens européens sur cinq reconnaissent que la lutte contre les changements climatiques et l'amélioration de l'efficacité énergétique sont susceptibles de dynamiser l'économie et l'emploi. Ce résultat est légèrement supérieur à celui obtenu lors du dernier sondage, réalisé en 2011, dans le cadre duquel 78 % des personnes interrogées étaient de cet avis.

Les principaux résultats du sondage sont les suivants:

  • 80% des européens (83% des belges) sont d'avis que la lutte contre les changements climatiques et une utilisation plus efficace de l'énergie sont susceptibles de stimuler l'économie et l'emploi; Plusieurs des États membres les plus durement touchés par la crise économique et financière figurent parmi les pays dans lesquels la reconnaissance des bénéfices économiques potentiels est la plus marquée.
  • Neuf Européens sur dix estiment que le changement climatique est un problème grave. Seuls 9% estiment qu’il ne s’agit pas d’un problème grave. Sur une échelle de 1 à 10, la gravité des changements climatiques est évaluée à à 7,3 en moyenne par les européens et à 7,2 par les belges.
  • Le changement climatique est considéré comme un problème très grave au niveau mondial, après la pauvreté et la situation économique. La moitié (50 %) des citoyens européens perçoivent le changement climatique comme l'un des quatre problèmes les plus graves. En Belgique, le changement climatique arrive même en seconde position, avant la situation économique !
  • 70 % des Européens (69% des belges) s'accordent à dire que la réduction des importations de combustibles fossiles stimulerait l'économie de l'Union.
  • La vaste majorité des Européens se déclare en faveur de l'adoption de mesures nationales en matière d'efficacité énergétique et d'énergies renouvelables:
    • 92 % des sondés estiment important que leurs gouvernements favorisent l’amélioration de l'efficacité énergétique d'ici à 2030 ; La même proportion de belges juge cela important.
    • S'agissant des énergies renouvelables, 90 % des sondés (88% des belges) estiment important que les gouvernements fixent des objectifs visant à accroître l'utilisation des sources d'énergie renouvelable d'ici à 2030.
  • 50 % des Européens (49% des belges) déclarent avoir agi d'une manière ou d'une autre au cours des six derniers mois pour lutter contre le changement climatique, ce qui est légèrement inférieur aux 53 % enregistrés en 2011. Néanmoins, lorsqu'on leur soumet une liste d'actions spécifiques qu'ils ont peut-être effectuées et sans que ne soit précisée une quelconque référence temporelle, cette proportion passe à 89 %, par rapport à 85 % en 2011. Le geste le plus fréquemment adopté est la réduction et le recyclage des déchets (69 %), ainsi que les efforts visant à réduire l'utilisation d'articles jetables (51 %).

Plus d'informations:

Le rapport complet de l’eurobaromètre (PDF en anglais)

Le communiqué de presse de la Commission Européenne

Fin mars 2014, le Service public fédéral Changements Climatiques devrait également publier les résultats de son enquête sur le climat.