/ News / /

Les changements climatiques pourraient causer 250 000 décès de plus chaque année à partir de 2030

WHO-report.gifLes changements climatiques pourraient provoquer 250 000 morts par an entre 2030 et 2050. C’est ce qui ressort d’une évaluation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette évaluation, les principales causes de ces décès additionnels (par rapport à un scénario sans changements climatiques) seraient à imputer : aux vagues de chaleur (38 000 décès additionnels), à la diarrhée (48 000 décès additionnels), à la malaria (60 000 décès additionnels) et à la malnutrition infantile (95 000 décès additionnels).

L’augmentation de la fréquence des sécheresses et des inondations aura également des conséquences sur la santé des populations les plus vulnérables.

Les résultats indiquent que la pression exercée par les changements climatiques portera principalement sur les enfants dans les pays en développement, mais d'autres groupes de population seront également de plus en plus touchés à l’avenir.

Cette analyse souligne l’importance de prévenir les risques pour la santé liés aux changements climatiques. Une raison supplémentaire pour réduire urgemment les émissions de gaz à effet de serre, sans parler des autres avantages immédiats pour la santé découlant des mesures d’atténuation comme l’amélioration de la qualité de l’air.

Plus d’informations : Quantitative risk assessment of the effects of climate change on selected causes of death, 2030s and 2050s