/ News / /

300 jeunes élèves à la barre des négociations climatiques

Le 3 mai 2013, 300 jeunes élèves âgés de 16 à 18 ans se sont retrouvés au Parlement européen pour vivre une expérience inédite.

Le 3 mai 2013, 300 jeunes élèves âgés de 16 à 18 ans se sont retrouvés au Parlement européen pour vivre une expérience inédite : simuler des négociations climatiques internationales. Cet exercice intéressant est une initiative conjointe du WWF, de la VUB, de la Erasmushogeschool Brussel et de Studio Globo. Il avait pour but de faire réfléchir les jeunes à la problématique du changement climatique en les mettant en situation réelle de négociation.

Les jeunes s’étaient préalablement vus attribuer un pays qu’ils étaient chargés de représenter au Parlement lors de la conférence. Un travail préparatoire, effectué en classe, leur permit d’explorer la situation économique, environnementale et géographique de « leur » pays afin de bien maîtriser les enjeux des négociations qu’ils allaient mener. Une vingtaine de pays, dont l’Allemagne, le Qatar, le Bangladesh, l’Islande ou les Etats-Unis se sont retrouvés autour de la table, face à 3 résolutions concrètes dans le but de parvenir à un accord. Les 3 propositions débattues concernaient le transport aérien, l’alimentation et un accord climatique global. Au fil des discussions, différents points de vue ont été exprimés, des amendements ont été rédigés et des alliances entre pays se sont formées. Les débats furent animés, laissant s’exprimer le talent d’orateur de certains parlementaires en herbe.

picture_1_petite.jpg
Cette conférence avait déjà été organisée une première fois en 2012 dans le cadre du projet éducatif ‘Climate Challenge’. Le WWF, Studio Globo, la Erasmushogeschool Brussel et la VUB ont développé en 2012 une plateforme web bilingue consacrée au changement climatique (www.climatechallenge.be) et destinée au secondaire. Ce site didactique rassemble du matériel pédagogique à destination des enseignants et des élèves, des interviews et plein d’animations sur le sujet. Le projet a été financé par le Service Changements climatiques du SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement.

Toutes les photos de cette journée ici

Climate Challenge