Intégration du thème « climat » dans la politique de développement

Bien que les pays en développement soient ceux qui contribuent le moins au réchauffement de la terre, ce sont eux qui sont confrontés à la plupart des conséquences. De plus, ces pays disposent du moins de moyens pour s’adapter. Par conséquent, les changements climatiques renforceront selon toute probabilité les problèmes dont ces sociétés et économies font déjà l’expérience, et compliqueront en plus l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement.

Les changements climatiques mettent les pays en développement et les efforts en matière de coopération face à différents défis :

 

En ce qui concerne l’adaptation aux changements climatiques, il est important de soutenir le dynamisme des communautés, économies et pays qui souffrent le plus du changement climatique. Dans ce cadre s’intègre également ce que l’on appelle le “climate proofing” de programmes de développement existants. Il s’agit d’un processus lors duquel les programmes sont développés de manière à tenir compte du changement climatique et de l'anticiper. A côté d’une adaptation optimale au changement climatique, il est important que les pays en développement empruntent eux-mêmes un sentier de développement durable et “vert”. La coopération peut y jouer un rôle de soutien. De plus, il existe un besoin de développement continu au niveau de la capacité et au niveau institutionnel pour que les pays les moins avancés puissent profiter des opportunités de financement qu’offre le complexe régime climatique international pour relever les défis d’adaptation et de développement durable mentionnés ci-dessus. Un soutien international est disponible, par exemple pour le développement des NAMA, des mesures REDD+, des projets MDP, etc.

Le Service Changements climatiques collabore étroitement avec la Direction générale Développement (DGD) et l’Agence belge de développement (CTB) afin de trouver des réponses aux défis mentionnés.