Conférences climatiques

La première session de négociations suivant la COP23 de Marrakech a eu lieu à Bonn du 8 au 18 mai 2017. A Marrakech, les Parties ont fixé un objectif pour la mise en œuvre des règles de l’Accord de Paris – ‘the Paris Rulebook’ - d’ici fin 2018.

La 22ème Conférence des Parties (COP22), qui s'est déroulée du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, devait avant tout conduire à une mise en œuvre et à une action immédiate.

L'Accord de Paris de fin 2015 (COP21) offre un nouveau cadre pour la politique climatique internationale. Maintenant, les mandats pour la mise en œuvre opérationnelle de l'accord doivent être « traduits » en termes d'ordres du jour et de programmes de travail.

Le 12 décembre 2015 restera inscrit dans les annales de la politique climatique internationale comme un tournant historique : quelque 195 pays ont conclu à Paris un accord mondial ambitieux, contraignant et équitable sur le climat.

Du 19 au 23 octobre 2015, la dernière session de négociations avant la COP à Paris s'est tenue à Bonn sous la plate-forme de Durban pour une action renforcée (ADP) visant à obtenir un accord climatique international et légalement contraignant.

Après des négociations très dures, la 20ème conférence climatique (COP.20) à Lima (Pérou) a abouti, le dimanche 14 décembre 2014, à l’appel de Lima à agir pour le climat (“Lima Call for Climate Action”).

Après le sommet de Varsovie et en préparation au sommet de Lima, deux sessions de négociations intermédiaires se sont déroulées à Bonn en mars et juin 2014.

Le Sommet Climat de Varsovie (COP.19/CMP.9) s’est achevé en posant les balises pour négocier un accord mondial en 2015 à Paris.

Un peu moins de six mois après la conférence climatique (COP18) de Doha (Qatar), deux sommets climatiques ont successivement eu lieu à Bonn (en mai et en juin 2013).

Du 26 novembre au 8 Décembre 2012 se tenait à Doha, capitale de l’état pétrolier du Qatar, la conférence climatique annuelle des Nations Unies.

Les négociations climatiques ont atteint un moment charnière avec la conférence de Durban. C’est en partie sous l’impulsion de l’Union européenne, qui est parvenue à former une large coalition avec les pays en développement progressistes.

Le résultat de cette conférence des Nations Unies sur le changement climatique est positif, puisqu’un ensemble de décisions a finalement été approuvé.

Le sommet climatique qui s’est déroulé fin 2010 (COP 16) à Cancún a comme grand mérite d’avoir mis le processus des négociations internationales sur la bonne voie.

L’objectif principal pour Cancún est d’établir et suivre une feuille de route qui permette de créer un régime de changement climatique post-2012...

Les différentes réunions préparatoires aboutiront fin 2010 à la Conférence de Cancún qui doit frayer un chemin pour de nouveaux accords climatiques.

Du 8 au 17 décembre 2009 s’est déroulé à Copenhague, la conférence internationale sur le climat (la COP15). Les espoirs n’avaient jamais été aussi grands…