L’inventaire national des gaz à effet de serre

Les inventaires nationaux des gaz à effet de serre présentent l'estimation des émissions (et des absorptions) des gaz à effet de serre. Ils doivent contenir (au moins) des informations sur les gaz à effet de serre suivants :

  • dioxyde de carbone (CO2), 
  • méthane (CH4), 
  • oxyde nitreux (gaz hilarant) (N2O), 
  • hydrocarbures perfluorés (PFC), 
  • hydrofluorocarbones (HFC), et 
  • hexaflurorure de soufre (SF6).

Le trifluorure d’azote (NF3) sera également requis dès 2015.

Les Parties visées à l'Annexe I (les pays industrialisés) devraient également fournir des données relatives aux gaz à effet de serre indirect suivants :

  • monoxyde de carbone (CO), 
  • oxydes d'azote (NOx), 
  • composés organiques volatils autres que le méthane (COVNM), et 
  • oxydes de soufre (SOx).

Ces inventaires sont dressés et communiqués annuellement. En Belgique, l'émission de gaz dans l'atmosphère est du ressort des régions. C'est donc aux Régions de suivre de près les émissions de gaz à effet de serre. La préparation de l'inventaire national est coordonnée par le Groupe de travail “Emissions” du CCPIE coordonné par la Cellule interrégionale de l'environnement (CELINE), chargée de la collecte des données mises à disposition par les régions, suite à quoi ces données sont approuvées officiellement par la Commission nationale Climat. Les inventaires sont communiqués chaque année avant le 15 avril au secrétariat de l'UNFCCC.

Consultez ici les chiffres belges !