/ News / /

Première émission d’obligations vertes en Belgique


En présence du ministre fédéral des Finances, Johan van Overtveldt, et de la ministre fédérale de l’Environnement, Marie Christine Marghem, et en collaboration avec l’Agence fédérale de la Dette, le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnment et le SPF Mobilité, la première émission d’obligations vertes belges (« Green OLO ») a été lancée le 8 février 2018.

Avec cet instrument financier notre pays entend attirer des investisseurs institutionnels et particuliers à investir dans ce type d’obligations d’état, dont les recettes seront investies dans cinq secteurs prioritaires :

  • le transport en commun
  • l’efficacité énergétique
  • les énergies renouvelables (l’énergie offshore)
  • l’économie circulaire
  • la biodiversité

La particularité de ces projets tient au fait qu’ils sont soumis à une procédure d’évaluation et de sélection en profondeur, notamment en terme d’impact sur l’environnement et les changements climatiques par le Service Changements climatiques, dont les résultats seront rapportés.

Lors d’un road show, cet instrument financier sera présenté à plusieurs investisseurs institutionnels en Europe, notamment en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Espagne, au Danemark et en Finlande. Les revenus attendus sont estimés entre 3 et 5,5 milliard d’euros.

Les revenus de la première émission seront prioritairement utilisés pour financer des investissements dans le secteur du transport. Ceci ne constitue pas à ce stade de nouvelles dépenses publiques (additionnelles), mais notre pays espère que ceci donnera un signal fort au marché des investisseurs afin d’augmenter la part des moyens d’investissement pour mettre notre pays sur la voie d’une société bas carbone.

 

Plus d’informations :