/ News / /

Nouveaux rapports sur les politiques de réduction d’émissions et les projections

Le 27 mars 2017, la Belgique a communiqué à la Commission européenne 2 rapports sur les « politiques et mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre » et sur les « projections nationales relatives aux émissions de gaz à effet de serre ». Ce rapportage obligatoire intervient tous les deux ans, dans le cadre du règlement européen n°525/2013 (« Monitoring Mechanism »). 

Selon les nouvelles projections, les émissions nationales devraient diminuer de l’ordre de 4% d’ici 2025, pour ensuite se stabiliser. Les projections des émissions pour les secteurs dits « non-ETS » (c’est-à-dire les secteurs non-couverts par le système européen d’échange de droits d’émissions, principalement les bâtiments et le transport) indiquent que l’objectif de réduction de 15% en 2020 par rapport à 2005, fixé dans le cadre du paquet climat-énergie européen, ne pourra pas être atteint (NB : pour l’ensemble de la période 2013-2020, la Belgique atteint toutefois son objectif, le déficit en fin de période étant comblé par le report des réductions excédentaires en début de période).

Le déficit (un peu plus de 3 millions de tonne de CO2) ne sera pas comblé par les ‘mesures additionnelles’ prises en considération dans ces projections. Ce déficit se creuse ensuite au cours de la période 2020-2030, suggérant que de gros efforts sont encore à entreprendre pour placer la Belgique sur une trajectoire appropriée pour atteindre les objectifs de réduction attendus à l’horizon 2030 et s’accorder avec l’objectif mondial à long terme de contenir le réchauffement nettement en-dessous de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle, et de poursuivre l'action menée pour limiter l'élévation de la température à 1,5 °C.

 

Plus d’infos :