/ News / /

Hommage à Marc Pallemaerts

 (go to english version below)

Marc PallemaertsProf. dr. Marc Pallemaerts est décédé prématurément le 2 mai 2014. Il avait 53 ans.

Avec le décès inopiné de Marc, notre SPF, la Belgique et la communauté internationale perdent un brillant juriste, membre du corps académique, décideur politique et diplomate dans la lutte pour la protection de l'environnement, le développement durable et la démocratie, auxquels Marc a consacré toute sa carrière.

Il a été sans aucun doute l'une des forces motrices en matière de politique climatique et du développement durable en Belgique et à travers le monde au cours de ces 20 dernières années. Ses mérites et ses réalisations sont trop nombreuses pour les citer ici. Le Service fédéral Changements Climatiques souhaite surtout lui rendre hommage pour son engagement indéfectible pour le développement de la politique climatique internationale, européenne et belge, mais Marc a également été un acteur important dans le domaine des produits dangereux, de la publicité de l’administration, de l'accès au droit et bien d'autres sujets.

Marc nous manquera aussi pour sa passion et son enthousiasme, beaucoup se rappelleront de lui comme un partenaire de négociation déterminé. Il a, cependant, toujours agi dans le respect des autres et sur base d’arguments fondés en accord avec ses valeurs et ses principes.

D’autre part, Marc restera certainement dans les mémoires pour sa modestie, sa volonté d'écouter, son humanité, sa franchise, son sens de la justice et sa sincérité fondamentale.

Il était pour beaucoup une source d’inspiration, un partenaire, un guide et un ami.

Merci Marc pour tout ce que tu représentes. Tu vas terriblement nous manquer et nous ne t’oublierons pas.


Carrière :

A partir de 1992, Marc a conseillé successivement le Ministre flamand de l'Environnement, le Secrétaire d'État fédéral à la Sécurité, à l'Intégration Sociale et à l'Environnement, et il a été de 1999 à 2003 chef de cabinet adjoint du Secrétaire d'Etat fédéral à l'Energie et au Développement Durable.

De 1999 à 2003, il fut aussi président du Groupe de coordination Effet de serre du Comité de coordination de la politique internationale de l'environnement et représentant de la Belgique au sein du groupe de travail sur la politique climatique internationale du Conseil des ministres de l'Environnement de l'Union Européenne.

A la fin de cette période, il a également contribué à la création de la Commission Nationale Climat, du Service fédéral  Changements Climatiques et du Fonds fédéral Kyoto.

L’un des faits les plus marquants de cette période et pour lequel  de nombreuses personnes se souviendront de lui est qu’il a été, en tant que négociateur en chef pour l’Union Européenne pendant la présidence belge en 2001, l’un des architectes des accords de Marrakech qui ont conduit à l’entrée en vigueur du Protocole de Kyoto en dépit de la déclaration de l'ancien président américain George W. Bush soutenant que «le Protocole de Kyoto est voué à l'échec."

En 2005, il devint membre du Compliance Committee du Protocole de Kyoto, d’abord comme membre de la Facilitative Branch et à partir de 2011 comme membre suppléant de l’Enforcement Branch.

En 2011, il a été nommé Vice Président du  Ad Hoc Working Group on Long Term Cooperative Action under the Convention (AWG-LCA) par la Conférence des Parties à la CCNUCC et il a fait en sorte que les négociations internationales sur le climat puissent déboucher, fin 2012, sur une phase suivante menant à la conclusion d'un nouvel accord international sur le climat d'ici à 2015.

Mais Marc a également été brillant dans des domaines autres que celui des changements climatiques.

De 2003 à 2005, il était Président de la Réunion des Parties de la Convention d'Aarhus sur l'accès à l'information, la participation du public au processus décisionnel et l'accès à la justice en matière d'environnement.

La Commission Européenne le nomma en 2007 Membre du Conseil de gestion de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) et depuis septembre 2013, il était membre suppléant/supplémentaire de la chambre de recours de cet organisme.

En 2005, il devint Senior Fellow et chef du Environmental Governance Programme de l’Institute for European Environmental Policy, un organisme de recherche indépendant implanté à Bruxelles et à Londres, au sein duquel il a mené des recherches sur de nombreux thèmes divers et réalisé de nombreuses publications.

En Septembre 2012, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a nommé Marc Rapporteur spécial sur les produits et déchets dangereux. En cette qualité, il prévoyait une visite officielle en Belgique. Il était également en tant que membre fondateur, un membre dirigeant du European Centre on Sustainable Policies for Human and Environmental Rights (Ecosphere) depuis 2002, défenseur de la protection des droits fondamentaux politiques, économiques, sociaux et culturels du citoyen dans le cadre de la prise de décision environnementale.

En tant que juriste, Marc était également au premier plan dans le monde académique.  Il était professeur et chercheur à l'Université Libre de Bruxelles (depuis 1995), à la Universiteit van Amsterdam (de 2008 à 2013) et à la Vrije Universiteit Brussel (de 1994 à 2004), son alma mater, où il enseignait le droit international et européen de l'environnement. Il est l'auteur de nombreuses publications dans son domaine, dans des revues nationales et internationales.

De 1997 à 2003, il était président de l’Association belge pour le droit de l'environnement et depuis plusieurs années, il était aussi membre du Conseil d’Orientation du prestigieux Institut français du Développement Durable et des Relations Internationales (Iddri).

En 2013, il reçut le prestigieux Prix Elizabeth Haub pour le droit de l’environnement, décerné par l’Université de Stockholm “in recognition of his extensive and outstanding contributions to the development of environmental law and his successful efforts to combine theory and practice in pursuit of concrete results in multilateral negotiations”. 


 

Quelques réactions au décès de Marc: 

 « C’est le type le plus brillant que j’ai rencontré.  Pas le plus facile, mais brillant, humain, fragile. » 

 “Marc was not only a very good colleague in the negotiations, in particular in Connection with the Belgium-Swedish Close cooperation in the troika in 2001, but he was also one of the leading academics in his field.”

« Il était l’adversaire de la pensée unique et cherchait souvent la vision la plus complète possible de chaque problème. »

 “Marc was een baken en een inspiratie voor hoe de kleine Belgen grote dingen kunnen doen in de strijd voor een betere wereld.”

 “ UCOS verliest met hem een briljante oud-voorzitter en een verlichte geest.”

 “Ik denk dat zonder de inspiratie van Marc mijn klimaatwerk er anders zou uitgezien hebben! [...] Wat een man!”

“There are many lawyers and negotiators who will remember him fondly and continue to fight for the things he set in motion.” 

“Een man uit 1 stuk.  Sterk en inspirerend door zijn kwaliteit en eenvoud. “

“The climate process will miss his brilliant thoughts and long-standing expertise.”

“Hij was voor mij een ongelofelijke inspiratie en een van de redenen dat ik mijn huidige carrière gekozen heb.”

“Marc was an inspiration and resource for our work on climate but also on Aarhus convention implementation.“ 

 “He's part of a generation that envisaged and implemented the 2nd wave of modern environmental policy, that of multilateral environmental agreements. “

« En 2001 nous aurions pu céder à la demande américaine et laisser tomber le protocole de Kyoto. C’est en grande partie grâce au travail acharné de Marc et de l’équipe de votre présidence de l’UE à l’époque que Bonn et Marrakech ont décidé autrement … sans ce socle et cette expérience la recherche d’un cadre multilatéral efficace de lutte contre le changement climatique aurait été encore plus difficile. » 

“We should never forget his great contribution to the progress we made so far and we should continue to think and act in his spirit.” 

“Marc was een kei in wat hij deed, en indien goed zijn in wat je doet een maatstaf zou zijn van geluk, dan had hij één van de gelukkigste mensen in ons vakgebied moeten zijn.”

« Humble, très ouvert, Marc Pallemaerts se montrait régulièrement disponible pour apporter ses lumières […]. Ceux qui l’ont connu retiennent de lui l’image d’un homme passionné et d’une grande gentillesse. » 

“I know what a great comrade we have lost with the passing away of Marc. Belgium and the world have really lost a brilliant policy maker, lawyer, academic and wonderfully great negotiator. His dedication, commitment and passion, we all will miss. I pray for the eternal peace of the departed soul of my longstanding friend who had always extended his two warm hands to embrace me showering all his unlimited love and affection.”

« C'était un négociateur belge hors pair pour l'environnement, le climat et la démocratie. » 

« Mais ce qui frappait le plus chez Marc, c’était sa profonde gentillesse. C’était un être généreux, humble, ouvert, rejetant les artifices de la hiérarchie. »

« La mort d'un scientifique est un retard pour l'humanité, celle d'un poète est une tragédie. Il était, comme tous ceux qui rêvent d'un monde meilleur, un poète au service de notre terre. »

“Laat ons hopen dat zijn voorbeeld mag inspireren!”

 


Tribute to Marc Pallemaerts

 

photo-1-Marc-Pallemaerts.jpgOn Friday 2 May 2014, Professor Dr. Marc Pallemaerts died suddenly at the early age of 53.

With the far too early passing of Marc, Belgium and the world have lost a brilliant lawyer, academic, policymaker and diplomat in the battle for environmental protection, sustainable development and democracy, to which Marc devoted his entire career.

He was unquestionably one of the driving forces behind sustainable development and climate change policy over the past 20 years, both within Belgium and worldwide. His merits and accomplishments are too many to enumerate here.  The Belgian federal Climate Change Service wishes to pay homage to him above all for his unstinting efforts towards the development of international, European and Belgian climate policy, but Marc also played an important role in the field of hazardous substances, environmental governance, access to justice and many other areas.

Marc will also be missed for his passion and single-perseverance and many will remember him as a redoubtable negotiating partner. However, he always acted with respect for his counterpart and always on the basis of well-founded arguments enshrining his values and principles.

He will certainly also be remembered for his modesty, his openness, his humanity, his open-heartedness and fundamental sincerity.

He was a source of inspiration to many, a partner, a guide and a friend.

Our thanks for everything you meant Marc, you will be dreadfully missed and we shall not forget you.

Career

From 1992, Marc worked as an advisor in succession to the Flemish Minister for the Environment and the Federal State Secretary for Security, Social Integration and Environment and from 1999 to 2003 was Deputy Chief of Staff to the Federal State Secretary for Energy and Sustainable Development.

From 1999 to 2003, he was also Chairman of the Greenhouse Effect Coordination Group of the Coordination Committee on International Environmental Policy and Belgian representative in the Council of the EU Environment Ministers’ Working Party for International Climate Policy.

At the end of this period, he was also instrumental for the establishment of the Belgian National Climate Commission, the Federal Climate Change Service and the Federal Kyoto Fund.

One of the most striking accomplishments from this time, and for which Marc will be remembered by many is that, as chief negotiator for the European Union during the Belgian EU Presidency in 2001, he was one of the architects of the so-called Marrakesh Accords, which allowed the Kyoto Protocol to enter into force, in spite of the proclamation by former US President George W. Bush that ‘the Kyoto Protocol is fatally flawed’.

In 2005, he became a member of the Kyoto Protocol Compliance Committee, first as member of the Facilitative Branch and from 2011 as alternate member of the Enforcement Branch.

In 2011, he was elected by the Conference of the Parties to the UN Climate Change Convention as Vice-Chairman of the Ad Hoc Working Group on Long Term Cooperative Action under the Convention (AWG-LCA) and in this capacity he contributed to the international climate negotiations entering into a new phase, towards the conclusion of a new International Climate Accord by 2015.

But Marc excelled in fields other than climate change too. 

From 2003 to 2005, he was Chairman of the Meeting of the Parties to the Aarhus Convention on Access to Information, Public Participation in Decision-making and Access to Justice in Environmental Matters.   

The European Commission appointed him in 2007 as Member of the Management Board of the European Chemicals Agency (ECHA) and since September 2013 he was active as alternate/extra member of the Board of Appeal of that Agency.

In 2005, he was appointed Senior Fellow and head of the Environmental Governance Programme at the Institute for European Environmental Policy, an independent research institute based in Brussels and London, where he carried out research on a large number of different topics and had a large number of publications to his name.

The Human Rights Council of the United Nations appointed Marc in September 2012 as Special Rapporteur on hazardous substances and wastes. In this capacity, he planned an official visit to Belgium. As founding member and member of the board of the European Centre on Sustainable Policies for Human and Environmental Rights (Ecosphere), from 2002 he was already an advocate of the protection of fundamental civil, political, economic, social and cultural rights in the context of environmental decision-making.

As a lawyer, Marc was also a leading figure in the academic world. As a lecturer and researcher, he was attached to the Université Libre de Bruxelles (from 1995), to the University of Amsterdam (from 2008 to 2013) and to the Vrije Universiteit Brussel (from 1994 to 2004), his alma mater, where he lectured in international and European environmental law. He is the author of a large number of articles in his area of expertise, published in national and international journals. 

From 1997 to 2003, he was also Chairman of the Belgian Association for Environmental Law and since several years he was a member of the Advisory Council of the prestigious French Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (Iddri).

In 2013, he was awarded the prestigious Elizabeth Haub Prize for environmental law by the University of Stockholm “in recognition of his extensive and outstanding contributions to the development of environmental law and his successful efforts to combine theory and practice in pursuit of concrete results in multilateral negotiations”.  

 

Some reactions to the death of Marc:

 « C’est le type le plus brillant que j’ai rencontré.  Pas le plus facile, mais brillant, humain, fragile. » 

 “Marc was not only a very good colleague in the negotiations, in particular in Connection with the Belgium-Swedish Close cooperation in the troika in 2001, but he was also one of the leading academics in his field.”

« Il était l’adversaire de la pensée unique et cherchait souvent la vision la plus complète possible de chaque problème. »

 “Marc was een baken en een inspiratie voor hoe de kleine Belgen grote dingen kunnen doen in de strijd voor een betere wereld.”

 “ UCOS verliest met hem een briljante oud-voorzitter en een verlichte geest.”

 “Ik denk dat zonder de inspiratie van Marc mijn klimaatwerk er anders zou uitgezien hebben! [...] Wat een man!”

“There are many lawyers and negotiators who will remember him fondly and continue to fight for the things he set in motion.” 

“Een man uit 1 stuk.  Sterk en inspirerend door zijn kwaliteit en eenvoud. “

“The climate process will miss his brilliant thoughts and long-standing expertise.”

“Hij was voor mij een ongelofelijke inspiratie en een van de redenen dat ik mijn huidige carrière gekozen heb.”

“Marc was an inspiration and resource for our work on climate but also on Aarhus convention implementation.“ 

 “He's part of a generation that envisaged and implemented the 2nd wave of modern environmental policy, that of multilateral environmental agreements. “

« En 2001 nous aurions pu céder à la demande américaine et laisser tomber le protocole de Kyoto. C’est en grande partie grâce au travail acharné de Marc et de l’équipe de votre présidence de l’UE à l’époque que Bonn et Marrakech ont décidé autrement … sans ce socle et cette expérience la recherche d’un cadre multilatéral efficace de lutte contre le changement climatique aurait été encore plus difficile. » 

“We should never forget his great contribution to the progress we made so far and we should continue to think and act in his spirit.” 

“Marc was een kei in wat hij deed, en indien goed zijn in wat je doet een maatstaf zou zijn van geluk, dan had hij één van de gelukkigste mensen in ons vakgebied moeten zijn.”

« Humble, très ouvert, Marc Pallemaerts se montrait régulièrement disponible pour apporter ses lumières […]. Ceux qui l’ont connu retiennent de lui l’image d’un homme passionné et d’une grande gentillesse. » 

“I know what a great comrade we have lost with the passing away of Marc. Belgium and the world have really lost a brilliant policy maker, lawyer, academic and wonderfully great negotiator. His dedication, commitment and passion, we all will miss. I pray for the eternal peace of the departed soul of my longstanding friend who had always extended his two warm hands to embrace me showering all his unlimited love and affection.”

« C'était un négociateur belge hors pair pour l'environnement, le climat et la démocratie. » 

« Mais ce qui frappait le plus chez Marc, c’était sa profonde gentillesse. C’était un être généreux, humble, ouvert, rejetant les artifices de la hiérarchie. »

« La mort d'un scientifique est un retard pour l'humanité, celle d'un poète est une tragédie. Il était, comme tous ceux qui rêvent d'un monde meilleur, un poète au service de notre terre. »

“Laat ons hopen dat zijn voorbeeld mag inspireren!”