Le Rapport de synthèse 2014 du GIEC appelle à relever le niveau d’ambition 

Le GIEC a adopté le 1er novembre 2014 à Copenhague le « Rapport de synthèse – Changements climatiques 2014 » qui constitue le dernier volet de son 5ème Rapport d’évaluation. Ce rapport de synthèse intègre les résultats des trois volumes du 5ème rapport d’évaluation, respectivement consacrés aux évidences scientifiques, aux impacts et à l’adaptation, et aux solutions d’atténuation.

Il met en avant une série de faits scientifiques majeurs, telles que l’influence humaine sur le système climatique, les changements déjà observés et les impacts sur les systèmes physiques, biologiques, humains, les risques futurs et les moyens de les gérer, par la combinaison d’actions d’atténuation et d’adaptation.

Ce rapport souligne également l’urgence des actions à mener, indiquant que tout délai dans la mise en œuvre des actions d’atténuation réduit les chances de maintenir le réchauffement mondial sous la barre des 2°C, et augmente drastiquement les contraintes et les coûts. Le recours simultané à un ensemble d’options d’atténuation sera indispensable pour parvenir à limiter le réchauffement. 

 

Plus d'infos: