Nouveau rapport ‘Changements climatiques 2014: impacts, adaptation et vulnérabilité’ : le GIEC tire la sonnette d’alarme 

IPCCAR5-WG2cover.jpg

Le GIEC, groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, a publié le 31 mars 2014 la deuxième partie de son 5ème rapport d’évaluation : « Changements climatiques 2014: Impacts, adaptation et vulnérabilité ».

Ce 2ème volet décrit de manière exhaustive les impacts observés des changements climatiques, identifie les risques futurs et examine comment ces risques seront affectés par l'ampleur des changements climatiques.

Il décrit également comment ces risques peuvent être significativement réduits par des actions d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques, selon une approche de gestion des risques.

Les principaux messages sont repris dans un « Résumé à l’intention des décideurs ».

Voici brièvement quelques éléments-clés :

  • Le rapport confirme avec encore plus de certitude que les impacts des changements climatiques sont d’ores et déjà conséquents et largement répandus.
  • En Europe, les principaux risques identifiés concernent les événements climatiques extrêmes, les restrictions en eau, ainsi que des extinctions locales d’espèces, la disparition de certains habitats naturels et l’introduction et l’expansion d’espèces invasives.
  • Ces risques entraîneront des dommages économiques affectant de nombreux secteurs et toucheront un grand nombre de personnes.
  • Le rapport confirme le besoin urgent de mener des politiques d’atténuation et d’adaptation ambitieuses, au niveau mondial, qui détermineront l’ampleur des risques des changements climatiques dans la seconde moitié du 21ème siècle et au-delà.
  • Le rapport évoque également l’écart entre les besoins de l’adaptation et le financement pour l’adaptation dans les pays en développement.

Ces deux derniers enjeux (renforcement de l’ambition, mobilisation du financement international) seront au centre des discussions lors du Sommet Climat organisé à New-York en septembre de cette année, à l’initiative du Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Le troisième volet du rapport devrait être publié en avril 2014 et examinera les possibilités d’enrayer le réchauffement (atténuation). Une synthèse générale des travaux de ce 5ème rapport devrait ensuite sortir en octobre 2014.

 

Découvrez les éléments-clés du rapport en images (vidéo de 12min réalisée par le Giec, en anglais) 

 

 

Les résultats du 5ème rapport du GIEC (Vol.2) ainsi que les politiques d’adaptation menées en Belgique seront présentés le 6 mai lors d’un Stakeholdersmeetingco-organisé par le SPP Politique scientifique (BELSPO)  et le SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne Alimentaire et Environnement, sur le thème : ‘5ème rapport d’évaluation du GIEC – partie 2: Changements climatiques : impacts, adaptation et vulnérabilité - Conclusions et actions en Belgique’.                                                                        

Programme du stakeholder meeting. 

 

Plus d’infos :