L’effet de serre : un phénomène naturel

Le climat que nous connaissons sur notre planète est le résultat d'un équilibre naturel entre l'énergie “entrante” et l'énergie “sortante”.

Le moteur de tout le système est le soleil. Celui-ci nous envoie son énergie sous forme de lumière. Lorsque cette lumière solaire atteint la Terre, une partie (un peu moins d'un tiers) est immédiatement renvoyée vers l'espace par l'atmosphère et la surface de notre planète.

Le solde est par contre absorbé par la Terre, processus qui provoque le réchauffement de celle-ci. La Terre renverra à son tour cette énergie sous forme de rayons infrarouges (chaleur).

Une partie de ces rayons émis par notre planète quitte effectivement l'atmosphère. Mais un certain nombre de gaz naturellement présents dans l'atmosphère - ces gaz que l'on appelle gaz à effet de serre - absorbent partiellement ces rayons infrarouges, ce qui a pour effet de réchauffer l'atmopshère.

Les gaz à effet de serreCes gaz à effet de serre (principalement la vapeur d'eau) fonctionnent donc plus ou moins à la façon des vitres d'une serre, laissant passer les rayons solaires venus de l'extérieur mais conservant une bonne partie de la chaleur à l'intérieur. Ce phénomène est également observable durant la nuit : lorsque le ciel est couvert de nuages (constitués de vapeur d'eau), la Terre se refroidit nettement moins que lorsque le ciel est dégagé.

C'est ce processus d'absorption de la chaleur que nous appelons communément “effet de serre”. Un phénomène naturel bien utile : sans lui, la température à la surface de la Terre serait inférieure d'environ 30 °C à celle que nous connaissons aujourd'hui (- 18 °C au lieu des + 15 °C actuels !).

 

Mais l'effet de serre commence à exercer un impact négatif à partir du moment où l'homme libère de gigantesques quantités de gaz à effet de serre dans l'atmosphère en consommant sans limite de l'énergie. La présence de ces quantités anormales de gaz dans l'atmosphère renforce l'effet de serre naturel à un point tel que le climat commence à s'en trouver modifié...