Un effort rentable

A l’heure actuelle, tous les climatologues du monde entier déclarent unanimement que le réchauffement climatique est une réalité, et que ce changement est imputable aux activités humaines, c’est-à-dire à l’utilisation massive de combustibles fossiles et à la disparition des massifs forestiers tropicaux.

Il apparait clairement aujourd’huiqu’il faut agir rapidement et de façon radicale pour limiter autant que possible les impacts des changements climatiques. Nous devrons réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95% d’ici l’année 2050, en une génération de temps !

Une étude belge de scénarios permettant la transition vers ce qu’on appelle une ‘société bas-carbone’ a démontré que toutes les solutions techniques existent mais qu’il s’agit plus fondamentalement de s’engager volontairement dans  un revirement total de notre société, tant en investissant dans les bonnes technologies qu’en adaptant nos comportements.

 

Chacun fait partie de la solution

Bien que les changements climatiques soient sans nul doute un problème d’ordre mondial, chacun d’entre nous peut apporter sa propre contribution - modeste mais indispensable - en vue de trouver des solutions. En effet, à côté des secteurs ‘classiques’ comme l’industrie et l’agriculture, les ménages sont également responsables d’une partie importante des émissions belges, surtout dues à la consommation énergétique dans la maison (entre autres le chauffage) et aux déplacements.

La solution au problème passe par une consommation raisonnable d’énergie. L’action individuelle se résume à trois mots clefs :

1. MOINS : Eviter toute consommation inutile d’énergie. L’énergie la moins polluante demeure de toute façon… celle que l’on ne doit pas produire !

2. MIEUX : Opter résolument pour une utilisation rationnelle de l’énergie. Si nous ne pouvons nous passer entièrement de consommer de l’énergie, nous pouvons probablement en consommer moins. Il s’agit d’abord et avant tout de combiner l’adoption de comportements adéquats avec l’utilisation de technologies adaptées qui permettent de réduire la consommation.

3. AUTREMENT : Utiliser autant que possible les sources d’énergies renouvelables (telles que l’électricité produite par le soleil, le vent ou la biomasse), émettant beaucoup moins de gaz à effet de serre. 

 

Un win-win clair !

D’accord, changer les vieilles habitudes et investir dans les moyens permettant d’économiser l’énergie demande un effort, mais tous ces efforts payent : une réduction de la consommation d’énergie implique également une facture énergétique plus basse, une plus grande indépendance par rapport aux énergies fossiles (importées), une moindre pollution, une meilleure santé, et enfin une réduction du réchauffement climatique et… un très bon sentiment.

 

Il est temps d’agir !

Cette rubrique vous fournit une série d’idées qui vous permettront d’initier vous-même les actions nécessaires, tant chez vous (isoler, chauffer, utiliser des appareils électroménagers, cuisiner, laver, acheter de l’énergie verte…) que dans vos déplacements.

Comme incitant supplémentaire, nous vous offrons également un aperçu de toutes les mesures de soutien pouvant vous aider.