Isoler

maison_bonnet_123rf_foodandmore_950px.jpg

 

C'est le chauffage de l’habitation qui représente la majeure partie du budget énergétique. Les mesures permettant d’ éviter ou de réduire les pertes de chaleur involontaires sont donc très rentables et prioritaires : 

 

Perte de chaleurEtant donné que c’est le chauffage qui engloutit l’essentiel de notre budget énergétique, une des options les plus importantes (et les plus rentables) consiste à isoler autant que possible nos habitations. Cela doit constituer la première priorité pour nous tous.

Une bonne isolation offre trois avantages majeurs : une baisse significative de la facture énergétique, une meilleure sensation de confort et une réduction des émissions de CO2. 

Le graphique ci-contre indique clairement dans quelles parties de la maison se produisent les pertes de chaleur et donc quels sont les endroits à isoler en priorité.

  • Dans le cas d’une habitation existante, l’isolation du toit de manière générale représente une action prioritaire et financièrement abordable, que l’on peut souvent réaliser soi-même – pour autant que l’on soit bien au courant de la façon de procéder. 
  • Isoler les murs s’avère souvent plus complexe et nécessite l’intervention d’un corps de métier. Elle concerne prioritairement les maisons 3 ou 4 façades. L’isolation s’effectue de préférence à l’extérieur afin d’éviter des problèmes de condensation. L’isolation de murs creux (par exemple, à l’aide d’isolants sous forme de flocons ou de granules qui sont injectés) est également possible, mais doit être réalisée de manière très prudente si l’on veut éviter la création de ponts thermiques.
  • beglazing-FR-S.jpgRemplacer les châssis des fenêtres et les vitres s’avère souvent un investissement plus important, mais dont l’impact est considérable : remplacer du simple vitrage par des vitres en verre à haut rendement permet de réduire les pertes de chaleur allant jusque 80 %. Si du vitrage double est remplacé par de nouvelles vitres en verre à haut rendement, les châssis en bois peuvent généralement être conservés (pour autant qu’ils soient en bon état) à condition d’adapter les petites lattes en bois qui fixent les vitres. Plus la valeur U est faible, plus l’isolation est efficace.
  • On isole de préférence les caves en plaçant des matériaux d’isolation contre le plafond de celles-ci. En ce qui concerne les sols, on attendra en général de procéder à une rénovation. Il faudra également vérifier qu’un espace suffisant soit disponible pour placer des matériaux d’isolation.

isolation_Fotolia_Roman-Milert_450px.jpg

On ne risque jamais de surisoler une habitation. Mieux vous isolez, plus vous réduisez les pertes de chaleur, et par conséquent vos émissions de CO2 de même que votre facture énergétique. Par contre, il est tout à fait possible de combiner une isolation optimale avec une bonne aération.

Remarques : des mesures de soutien financier (incitants fiscaux et primes) sont prévues dans un certain nombre de cas en matière d’isolation.

 

 

 

isolation-toit.JPGVisitez les modules fenêtres, isolation du toit et isolation des murs du site www.energivores.be ! Vous pourrez en quelques clics:

  • évaluer vos façades, vos fenêtres et votre toit actuels afin d’estimer les pertes d’énergie et les coûts de chauffage qui y sont liés.
  • vérifier comment améliorer la performance énergétique de vos façades, vos fenêtres et votre toit en comparant les matériaux disponibles sur le marché, en vue de faire le meilleur choix. Le module calcule automatiquement les coûts d’investissement, les éventuelles primes et réductions fiscales, la durée d’amortissement….

Les fenêtres provoquent un rayonnement froid de même qu’une sensation de courant d’air. Ceci est dû au fait qu’elles entraînent une circulation d’air dans la pièce (l’air chaud se refroidit au contact de la vitre froide et se met à descendre). Vous aurez donc rapidement tendance à augmenter d’un cran le chauffage. Il est pourtant facile d’éviter cette sensation de froid et cette circulation de l’air, tout simplement en ayant recourt à des tentures intérieures et/ou des volets extérieurs. Ceci vous permettra en outre d’éviter les courants d’air créés par les interstices. Vous économiserez de la sorte entre 40 à 80 euro par an.

Si vos fenêtres sont déjà équipées de vitrage double “amélioré” (ce que l’on appelle le verre à haut rendement), ce conseil vous sera moins utile. Ce type de verre isole en effet deux à trois fois mieux que le vitrage double ordinaire et permet de garder sur la face intérieure de la fenêtre une température qui se rapproche de la température ambiante de la pièce. Ce type de verre renvoie en outre les rayons de chaleur vers l’intérieur de la pièce, ce qui améliore considérablement le confort.

Les interstices en bas ou sur les côtés des portes et des fenêtres peuvent être responsables de 10% des pertes de chaleur. Suite au courant d’air ainsi créé, vous aurez vite tendance à augmenter d’un cran le chauffage. Vous pouvez boucher ces interstices à l’aide de silicone. Il vous faudra prêter une attention particulière aux châssis des volets, à la boîte aux lettres (située tout près de la porte avant ou encastrée dans celle-ci) et à la porte du garage. Isolez éventuellement le châssis du volet, à l’aide de matières synthétiques si l’espace est faible ou à l’aide de laine de verre ou de roche si l’espace est plus grand. Par fenêtre, cette opération vous fait économiser de 10 à 30 euro par an.

  • Fenêtres Si aucun joint souple n’est placé entre la partie mobile de la fenêtre et le châssis, cela vaut la peine d’y remédier. Vérifiez également si les joints en place sont encore efficaces et s’ils couvrent l’ensemble du pourtour de la fenêtre. Si cela n’est pas le cas, remplacez les parties défectueuses. Vous pouvez boucher à l’aide de silicone ou de mastic tout interstice existant entre le châssis et le mur. On trouve un grand choix de ce genre d’accessoires dans tous les magasins de bricolage.
  • Portes extérieures Placez un accessoire devant l’interstice situé sous la porte pour éviter le passage de l’air venant de l’extérieur et installez des bandes isolantes entre la partie mobile de la porte, la boîte aux lettres et le châssis si celles-ci font défaut. A nouveau, on trouve un grand choix de ce genre d’accessoires dans tous les magasins de bricolage.