Appareils électroménagers

electromenager_campagne-ene.jpg
L’électroménager représente la troisième plus grande consommation d’énergie à la maison, après le chauffage et la production d’eau chaude. Ce sont en particulier les appareils qui produisent de la chaleur (comme le sèche-linge, les plaques de cuisson…) ou refroidissent en permanence (frigidaires et congélateurs) qui sont les plus gourmands en énergie.

Il convient donc:

  1.  d’utiliser vos appareils actuels de la manière la plus économique possible.

  2.  d’opter, lors de l’achat, pour l’appareil le plus approprié, puisque ces appareils :
      • consomment en général beaucoup d’énergie
      • ont un prix d’achat assez élevé
      • ont une longue durée de vie (10 à 20 ans, dépendant du type d’appareil et de son utilisation)

Conseils généraux pour un éventuel achat:

Avant de procéder à l’achat d’un appareil électroménager, prenez la peine de réfléchir à vos besoins actuels et futurs. En effet, la capacité d'un frigo, d’un congélateur, d’un lave-linge ou d’un sèche-linge, le nombre de couverts d’un lave-vaisselle… dépendent surtout de la composition de votre ménage et de l’usage que vous ferez de cet appareil. N’achetez pas d’appareils trop grands (en général, ils consommeront plus) ou – mieux encore – vérifiez si l’appareil est réellement nécessaire. Vous trouverez par après plus de détails pour chaque appareil.


label_refrigerators7.jpgLe coût total de votre appareil est la somme du prix d’achat et des coûts d’utilisation réalisés à postériori. En pratique, ce coût d’utilisation (principalement de l’énergie mais pour certains appareils également de l’eau ou des détergents) représente souvent un multiple du prix d’achat.

Pour guider les consommateurs vers un choix économe en énergie, l’Europe a instauré le label énergétique européen : via une échelle de couleur allant du rouge au vert et correspondant aux classes énergétiques D à A+++, il donne un aperçu de l’efficacité énergétique d’un appareil, de manière simple et très visuelle.

Le label donne également une information supplémentaire, spécifique à chaque type d’appareil, par exemple :

  • la consommation annuelle d’énergie
  • la consommation annuelle d’eau (lave-linge et lave-vaisselle)
  • la capacité de l’appareil, exprimée en litres (réfrigérateur ou congélateur), en kg (lave-linge ou sèche-linge), en nombre de couverts (lave-vaisselle) ou en cm ou en inch (la diagonale de l’écran de la télévision)
  • le type d’appareil, par ex. dans le cas du sèche-linge (appareil au gaz, appareil électrique à évacuation ou appareil électrique à condensation)
  • la performance de l’appareil, comme la performance d’essorage d’un lave-linge
  • les émissions acoustiques (en dB)

Attention :

  • L’efficacité énergétique est un concept relatif : en effet, la classe énergétique indique si un appareil consomme efficacement l’énergie, mais la consommation effective dépend de la puissance de l’appareil. Un appareil affichant une efficacité énergétique élevée ne sera donc pas forcément celui qui consomme le moins d’énergie dans l’absolu, tout comme le véhicule 4x4 le plus économique n’est pas forcément le véhicule le plus économique que l’on puisse trouver sur le marché. Par exemple, un frigo de grande capacité muni du label A+++ consommera plus d’énergie qu’un modèle plus petit de la même classe, voire même qu’un appareil plus petit de la classe A++. Il vaut donc toujours mieux opter pour un appareil répondant le mieux possible à ses propres besoins.
  • La consommation d’énergie, telle que renseignée sur le label, peut différer de la consommation réelle, étant donné que cette dernière peut dépendre en bonne partie de la manière dont est utilisé l’appareil (par exemple : pour un frigo, la fréquence et la durée de l’ouverture de la porte, ou la température ambiante dans la pièce où celui-ci est installé).

Environ 95 % des ventes actuelles de « grands blancs » sur le marché belge (appareils électroménagers comme les machines à laver, les lave-vaisselle, les sèche-linge, les frigos et les congélateurs) ont déjà au moins le label A (A, A+, A++ ou A+++). Il existe des exceptions : les sèche-linge ont encore souvent un label B ou C. Cependant, ces dernières années, beaucoup de nouveaux modèles à condensation équipés d’une pompe à chaleur sont apparus sur le marché. Ils récupèrent partiellement la chaleur de l’air sortant (humide) pour chauffer l’air frais aspiré, de telle manière que le réchauffement de cet air nécessite moins d’énergie. Ces modèles ont au minimum le label A.

Si vous découvrez dans un magasin un appareil non muni du label énergétique européen, demandez au vendeur où se trouve celui-ci : ce label est en effet obligatoire.

Lorsque l’on achète un appareil qui coûte cher, on s’attend tout naturellement à ce que la qualité soit présente, à ce que l’on puisse en profiter le plus longtemps possible et à ce que l’on puisse également le faire réparer, si c’est nécessaire. C’est pourquoi, accordez une attention particulière aux éléments suivants :

  • La qualité :
    • La qualité d’un appareil est souvent liée à son prix. N’allez donc pas forcément vers l’appareil le meilleur marché… En effet, les appareils bon marché mettent souvent la qualité en second plan.
    • Achetez de préférence un appareil basique d’une bonne marque correspondant à votre budget (sans trop d’options ou de programmes supplémentaires, bien souvent à peine utilisés) plutôt qu’un appareil avec beaucoup de gadgets d’une marque inconnue.
    • Choisissez une marque qui a déjà fait ses preuves dans notre pays.
    • Consultez les rapports d’organisations de consommateurs indépendantes ou demandez conseil aux magasins qui offrent plusieurs marques.
    • Vérifiez vous-même si les pièces détachées (par exemple la porte ou le bac à produit lessiviel d’une machine à laver) ou la finition vous semblent de bonne qualité.
  • Le service après-vente :
    • Vérifiez qui est l’importateur de la marque ou demandez où l’appareil peut être réparé. Si vous devez envoyer votre appareil en réparation à l’autre bout du pays ou à l’étranger, le transport pourrait finir par vous coûter très cher.
    • Achetez de préférence dans des magasins qui disposent d’un technicien pouvant venir effectuer lui-même la réparation (à domicile).
    • Demandez clairement quelle est la disponibilité des pièces de rechange à long terme.

Ces efforts en valent sans aucun doute la peine, car “un appareil sur mesure”, “l’économie d’énergie” et “le service après-vente” sont des critères d’achat qui peuvent influencer fortement le prix total d’un appareil tout comme son impact sur l’environnement. N’oubliez pas que la fabrication de l’appareil (avant sa première utilisation) utilise également beaucoup d’énergie et émet donc beaucoup de CO2

 

screenshot-energivores-FR.jpg

Sur www.energivores.be vous pouvez :


  • vérifier si vos appareils actuels sont gourmands en énergie et retrouver des conseils personnalisés pour utiliser au mieux ces électroménagers
  • sélectionner de nouveaux appareils et vérifier - sur base de l'utilisation que vous comptez en faire - leur coût annuel et même la durée d'amortissement de votre investissement